Jean Tabary

    Jean Tabary est né le 5 mars 1930 en Suède, d'une mère au foyer (avec 9 enfants) et d'un père violoniste qui fut pendant plus de 20 ans, violon solo au théâtre Mogador.

    En 1956, Tabary qui depuis toujours veut faire de la Bande Dessinée, se présente au hasard à l'hebdomadaire Vaillant et débute immédiatement avec la série qu'il propose. C'est le début d'une longue et prolifique carrière avec Richard et Charlie, deux copains inséparables, surtout dans l'adversité, et comme l'adversité est leur lot quotidien, ils ne se quittent jamais. Des aventures extraordinaires, truffées de dangers imminents. Deux braves aventuriers, toujours prêts à sauver la veuve et l'orphelin et vous pouvez le croire, ils en sauvent !

    En 1958, c'est la création de Totoche (pour Vaillant), le chef sympathique d'une bande de gosses qui vivent involontairement des aventures souvent dangereuses mais toujours drôles et empreintes de bons sentiments, celles que nous aurions aimé vivre quand nous étions enfants. Il paraîtra de 1966 à 1976 un pocket dédié à ce héros, Totoche Poche (40 numéros).

    La même année, à l'opposé de ce qu'il fait habituellement, toujours dans Vaillant, Tabary créé les SANS aventure des "deux héros les plus cons de la B.D." (Gotlib) : Grabadu et Gabaliouchtou. On devrait plutôt dire "les deux zéros les plus cons..." Un dessin et un humour décapants. Cette série paraîtra dans Fluide Glacial à la fin des années soixante-dix.

Jean Tabary lors d'une séance de dédicaces (date et lieu inconnus).

    En 1959, il crée La Famille Hautympan dans Pierrot, puis dans Rallye-Jeunesse.

    En 1960, pour Pilote, c'est au tour de Valentin le Vagabond de voir le jour (d'abord sur un scénario de Goscinny, puis de Tabary seul), un gentil personnage, amoureux de la nature, des animaux et des humains, malheureusement à chaque instant confronté à un monde fou et injuste... Le nôtre. Des histoires d'un comique irrésistible !

    En 1962 (pour Record, puis Pilote en 1968) et avec René Goscinny, création du Grand Vizir Iznogoud, sûrement le plus connu de tous les héros de Tabary. Pour la première fois dans l'histoire de la Bande Dessinée, le méchant est le héros de l'histoire ! Et quel héros ! Vous savez, c'est celui qui avec entêtement, obstination, acharnement et surtout cruauté, veut devenir Calife à la place du Calife ! Et cela depuis toujours ! Le cri que Iznogoud a poussé le jour même de sa naissance : "JE VEUX ÊTRE CALIFE À LA PLACE DU CALIFE !" est aujourd'hui couramment employé par tous ! Car avouons-le, en chacun de nous, il y a un Iznogoud qui sommeille... À la mort de son scénariste, en 1977, Tabary continuera seul cette série, encore aujourd'hui avec un grand succès. Dans les années quatre-vingt-dix, a été créé le dessin animé des aventures du Grand Vizir Iznogoud, encore diffusées en France et dans 24 pays du monde.

    En 1963, il crée Luc et Laura dans Nous les garçons et les filles.

    En 1966, Corinne et Jeannot, les deux faire-valoir de la bande à Totoche, face à leur succès, se retrouvent sur le devant de la scène à vivre leurs propres aventures. Côté Jeannot, c'est l'Amour avec un grand A ! Il le sait, il adore Corinne. Côté Corinne, c'est Amoral avec un grand A, seulement elle ne le sait pas, elle ne connaît pas encore la signification de ce mot, mais ce qu'elle sait, avec un grand E, c'est Empoisonner la vie de Jeannot. Il n'est pas un lecteur qui n'ait maudit la jolie mais terrible Corinne et plaint le pauvre Jeannot. Qui n'a pas rencontré dans sa vie une "adorable" Corinne ?

Sur le tournage du film "Iznogoud, calife à la place du calife".

    En 1979, Tabary crée sa propre société d'édition : les "ÉDITIONS TABARY", d'abord appelée les "ÉDITIONS DE LA SEGUINIERE", une entreprise familiale qui exploite méticuleusement l'œuvre de Tabary.

    Deux magazines mensuels petit format paraîtront à ces éditions en 1979 : les Vacheries de Corinne à Jeannot (14 numéros), et les Récrés de Totoche (2 numéros). On y retrouve tous les héros de Tabary, des invités à chaque numéro, ainsi que de très nombreuses rubriques où le lecteur est amené à participer, ce qui rend le magazine très interactif. Tabary a créé pour l'animation plusieurs planches avec des héros particuliers (Bouboule et Bouboulina, Bigrousse...).

    En 1999, parution d'un nouveau magazine : le magazine de Corinne et Jeannot, un magazine reprenant la formule des Vacheries et des Récrés, avec des bandes dessinées de Tabary, des invités et des rubriques très interactives. Une nouveauté : pour la première fois, des auteurs autres que Tabary dessinent aux éditions Tabary (Zizanie et compagnie par Oliviero, dont un album a été publié en 2001, et d'autres). Cet excellent magazine connaîtra 9 numéros (voir rubrique Magazines).

    En 2004 paraît "La faute de l'ancêtre", le dernier album d'Iznogoud écrit et dessiné par Jean Tabary. Peu après, suite à de graves problèmes de santé et à la disparition de sa femme Colette, il a cessé ses activités. Ses enfants Muriel, Stéphane et Nicolas ont publié un nouvel album d'Iznogoud en 2008, préfacé par Anne Goscinny.

    Jean Tabary nous a quittés le 18 août 2011.

Autoportrait de Tabary

Accueil - Sommaire - Séries - Magazines - Bonus - Livre d'or - Liens - Courriel

© ÉDITIONS TABARY